Toutes les infos sur le financement participatif

Comment fonctionne le financement participatif immobilier ?

Comment fonctionne le financement participatif immobilier ?

On admet que l’immobilier reste un refuge rassurant pour placer son argent l’esprit tranquille. Ce qui explique l’essor que connait ce placement auprès des investisseurs. Par ailleurs, on compte plusieurs produits et solutions immobiliers qui vous permettent de tirer meilleur profit de votre investissement. Entre autres, il y a le financement participatif immobilier qui est certainement l’un de crowdfunding les plus anciens de l’histoire.

Le financement participatif immobilier en quelques mots

Également connu sous le terme anglais « crowdfunding immobilier », le financement participatif immobilier ne cesse de croître en popularité et figure parmi les meilleurs placements financiers malgré les difficultés qui ont rencontré le secteur. Il s’agit d’un mode de financement qui implique le soutien de programmes immobiliers notamment en utilisant l’argent des particuliers. Autrement dit, l’investisseur a la possibilité d’investir avec d’autres placeurs particuliers sans intermédiaires. Ce qui s’ajoute encore à l’attrait de ce produit immobilier.

La popularité croissante du crowdfunding immobilier est expliquée en grande partie par le fait qu’il ait moins de risques comparés aux actions. En plus de la stabilité et des rendements plus élevés, ce type de placement donne également la possibilité de diversifier ses investissements.

Par ailleurs, la multiplication des campagnes crowdfunding proposées assez fréquemment permet aux placeurs de recueillir facilement des fonds pour des projets afin de concrétiser l’investissement.

Comment fonctionne le financement participatif immobilier ?

Le financement participatif immobilier peut fonctionner de manière différente d’un pays à un autre. En France en particulier, trois grandes catégories de crowdfunding existent. Il y a dans un premier temps la détention des parts dans une SSCV, ensuite l’émission obligataire pour toutes les SAS et finalement l’émission obligataire sur la holding.

Toutefois, les investisseurs qui ont choisi de placer dans des parts d’une SCCV sont en mesure d’investir dans une holding, ce qui est un autre avantage de cette solution. À titre d’information, une SCCV est un statut juridique mis en place qui a pour mission principale d’assurer la revente et la construction des biens immobiliers.

Dans tous les cas, il faut préciser que l’émission obligataire doit être réalisée et financée par les personnes qui se lancent dans le financement participatif immobilier. Ce sont ce qu’on appelle « crowdfunders ». Quant à ces derniers, ils s’occupent de toutes les tâches relatives à la gestion contre une rémunération lorsque le projet arrive à son terme.

Miser sur le crowdfunding immobilier pour bénéficier de multiples opportunités

Si le financement participatif immobilier connait autant de succès, particulièrement au cours de ces dernières années, ce n’est pas pour sans raison. Les investisseurs l’apprécient surtout en raison de son niveau de rapidité ainsi que de son efficacité prouvée. Par ailleurs, la multiplication des plateformes et campagnes qui permettent d’investir facilement incite encore les investisseurs à s’y mettre.

De plus, ce type de place n’est pas coté en bourse, ce qui permet d’éviter toutes sortes de risques. C’est justement la raison principale pour laquelle les fluctuations des valeurs sont quasi inexistantes dans l’immobilier. De la sorte, ce type d’investissement est parfait pour ceux qui souhaitent juste générer des revenus à travers l’investissement locatif.

En bref, le crowdfunding immobilier est un produit assez intéressant pour ceux qui souhaitent placer leur argent dans la pierre. Toutefois, il importe de bien comprendre ses fonctionnalités afin d’éviter toutes sortes de confusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *